Interview croisée Olivier ROMAIN - Kevin BICHARD

Interview croisée Olivier ROMAIN - Kevin BICHARD

Ils se connaissent depuis quelques années pour avoir joué ensemble à Saint Quentin, ils se retrouvent à l'UB Chartres Métropole pour la saison 2016-2017. Deux premières recrues de l'effectif, nous vous permettons de les connaître un peu plus, faire mieux connaissance.
L'interview a été réalisée séparément, ce qui rend le rapprochement des réponses encore plus intéressant, témoin de leur proximité.  

 

Photo LNB / saison 2012-2013 - Saint Quentin Basket Ball (Avec Sébastien LAMBERT comme entraîneur)
Kévin BICHARD n°10 / Olivier ROMAIN n°7 

 

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre l’UB Chartres Métropole pour la saison 2016-17 ?

O.R. : J’ai apprécié que l’UBCM s’intéresse à moi depuis un moment, j’étais en effet en contact depuis la fin de saison. Il y avait un intérêt certain pour moi de la part de Milan (VASIC). Puis finalement Sébastien (LAMBERT) a pris la place d’entraîneur et sa signature a pesé dans la balance. Puis pour avoir parlé avec Milan, j’ai été convaincu par le projet. Ca me plait de relever des objectifs, et d’avoir des responsabilités. C’est important de prendre du plaisir, j’aime jouer. Le basket est mon travail mais surtout une passion, donc le plaisir de jouer est primordial.

K.B. : Ma volonté était de rester en Nationale Masculine 1, ou aller en Pro B. Mais le principal était de jouer dans un club ambitieux. Et l’UB Chartres fait parti de ces clubs qui ont un réel projet sportif dans un avenir proche, avec un premier objectif à moyen terme que sont les Play-offs.   

 

Vous êtes de bons amis en dehors du terrain, votre première rencontre date de Saint Quentin ? Cela vous fait plaisir de vous retrouver à Chartres ?

O.R. : Nous avions créé des liens à l’époque de Saint Quentin en effet. On s’était dit que ça pourrait être sympa de rejouer ensemble, il n’y a pas si longtemps que ça. Puis une fois que j’ai signé à Chartres, je l’ai appelé pour savoir ce qu’il en était de son côté et cela fait plaisir de le retrouver pour la saison prochaine. On devrait retrouver rapidement les automatismes qu’on avait à l’époque, c’est un joueur avec qui j’aime bien jouer.

K.B. : Oui, nous avons joué 2 belles saisons ensemble à Saint Quentin, on a vécu la montée ensemble. On s’entend bien en dehors du terrain en effet, ce qui rend le jeu plus facile. On se trouve facilement sur le terrain ! C’est le genre de joueur avec qui on aime jouer. Quand j’ai su qu’Olivier avait signé, ça a motivé encore plus mon choix.

 

Vous allez également retrouver Sébastien LAMBERT comme entraîneur, cela fait forcément rappeler de bons souvenirs (Champion de NM1 en 2012 et les années en Pro B) ? 

O.R. : Sébastien est le coach qui m’a lancé et donné des responsabilités il y a 3 saisons (2013-14, meilleure progression de Pro B) quand j’ai fait une grosse année avec Saint Quentin. Je le voyais l’an dernier dans les bureaux, et je voyais bien que le terrain lui manquait. Ca le démangeait de retrouver les terrains où il est bien plus à l’aise. Puis la montée en Pro B avec le titre de champions de NM1 reste le meilleur de mes souvenirs à Saint Quentin ! Nous avions un projet en deux ans quelque peu semblable à celui qu’on va avoir à Chartres…

K.B. : L’arrivée de Sébastien comme entraîneur a énormément pesé dans la balance. Mes saisons avec lui à Saint Quentin se sont super bien passées. Il m’avait fait revenir et j’avais explosé avec lui en NM1 puis en Pro B. J’ai énormément progressé sous ses « ordres ». Quand il m’a appelé pour me présenter le projet de Chartres, Sébastien avait une longueur d’avance et j’ai été convaincu.

 

Hâte de reprendre la préparation et le championnat ? 

O.R. : Ma préparation a déjà commencé, de mon côté. Je souhaite garder le rythme, et être opérationnel à la reprise. J’ai demandé à un préparateur à la salle de me faire un programme, donc j’alterne entre la salle de Basket et de musculation. J’aime faire du footing également. Et à côté, je fais du golf pour me libérer l’esprit, ça travaille la concentration ; puis un peu de football avec les amis de temps en temps.

K.B. : Les vacances d’été font du bien pour reposer le corps et l’esprit. Mais à partir du moment où on signe un nouveau contrat, on a forcément envie de retrouver les terrains. J’ai hâte de reprendre les entraînements et les matchs de préparation. Nous devrons trouver les automatismes et créer une cohésion de groupe. Il faudra être prêt pour le 17 septembre et la reprise du championnat.

 

Avez-vous un mot à faire passer aux supporters de Chartres ? Une « approche » pour mieux vous connaître ?

O.R. : J’ai hâte de rencontrer les supporters de Chartres, de les connaître. J’espére qu’on va passer une belle saison ensemble, communier et vivre de bons moments.

K.B. : Je vais laisser le public me découvrir. Je suis vraiment content d’avoir signé à Chartres, et je serai à 200% pour le club et mouillerai le maillot. Je suis un battant, qui aime gagner, donc je déteste forcément perdre. Nous aurons des objectifs à atteindre, et le public aura un rôle important à jouer pour nous pousser à domicile.

 

 

Partager sur :